Myriam BOUCRIS

Job Position

 

Jérémie Boucris

Job Position

 

Peter Palasthy

Job Position

Définition du Tohu Bohu :

1° didactique : état de la terre dans le chaos primitif.

2° courant : confusion des choses mêlées.

 

Aspirations :

Cette notion s’articule autour de deux axes majeurs pour notre compagnie :

– Mêler les modes d’expressions artistiques : musique instrumentale, voix parlée et chantée, mouvement,image…

– Mêler les origines et les provenances : nos premiers projets ont déjà largement puisé dans l’expérience extraordinaire que constituent ces échanges entre artistes de pays et de traditions différentes.

Bien souvent le mot ne suffit pas à dire ce que ressentent le corps et l’âme. Le son (chanté ou joué) et le mouvement (dansé ou déployé) ne sont pas convoqués dans nos spectacles pour agrémenter ou alléger le propos ; le son et le geste sont là pour dire, au même titre que le mot, ce qui se vit, s’éprouve, se recroqueville en nous. En puisant dans nos origines métissées, en allant aussi à la rencontre d’autres cultures, proches et lointaines, s’enrichit notre perception de ce qui s’articule, se rumine, s’expectore ici ou là. Ainsi s’élargit notre vision du monde réel et imaginaire.

Aller à la rencontre d’un public non averti et proposer un véritable parcours de création, pour toucher du doigt ce que le théâtre et la musique ont de vital, d’essentiel à nos vies et à nos sociétés.
En invitant ces personnes à prendre part à des processus allant de l’écriture, à la scène, en passant par les moments d’improvisation, d’exploration sonore et gestuelle, notre compagnie espère amener au spectacle vivant celles et ceux qui ont toujours pensé que cela ne les concernait pas. Nos créations s’inspirent et se nourrissent de ces parcours aux mille visages.

 

Origines:

Après avoir conçu, coécrit et mis en scène des spectacles mêlant musique et théâtre, joués à Paris où elle vivait alors (« Cabaret Berlinois »; « Titre provisoire » et « La tombée du jour »), Myriam Boucris s’est installée à Genève. Elle y poursuit son travail grâce à la pérennité de ses anciens compagnonnages ainsi qu’à d’heureuses rencontres avec des artistes du cru. La richesse et la longévité de ces collaborations offrent à ce travail un socle fructueux. Le noyau : Myriam Boucris, Isabelle Caillat, Denis Correvon, Peter Palasthy, Jérémie Boucris, Gérard Moll ; de nombreux complices nous rejoignent lorsque l’occasion est belle : Sébastien Monachon, Sylvie Bleeckx, Yasmine Saegesser, Nicolas Mayoraz, Scilla Illardo et Julien Perrin.

Passionnée par la recherche d’un corps qui raconte par le geste et le son autant que par le mot, Myriam Boucris met également au coeur de son travail la pratique d’une médiation culturelle qui nourrit l’acte de création et réouvre la question des publics.

 

Créations :

La compagnie Tohu Wa Bohu a désormais six créations à son actif : « Bulle »(2006-2007), « Caillou » (2009), « Fée » et « Fée-rosse » (2010), « Combat de sable » (2012), « Le rêve penché » (2012-13-14), « Dis mémé, ta vie comment c’était », “Eh mamie tu m’dis ta vie” (2014-2015).

Gérard Moll

Job Position

 

Isabelle Caillat

Job Position

 

Denis Correvon

Job Position